image temps

Dans le cadre de nos missions de coaching de dirigeants de TPE – PME, nous sommes très régulièrement confrontés à cette plainte.

Parfois justifiée. Mais pas toujours …
Aussi, en première instance préconisons nous les éléments de bases suivants dans 80% des cas. Et ça marche ! Vraiment !

Définir LA PRIORITE pour pouvoir dire NON si nécessaire aux sollicitations ne concernant pas cette priorité unique.

Pour cela : HIERARCHISER– Simplement évaluer ce qui est important, ce qui ne l’est pas ; ce qui est urgent, ce qui ne l’est pas et associer ces deux critères pour commencer à agir maintenant sur les bons sujets.

Agir maintenant et ne pas perdre de temps en planification stérile. Il est parfois plus rapide d’agir que de programmer … combien de temps pour écrire ce mail de confirmation ? combien de temps pour planifier sa rédaction ?

Donc, se laisser des moments (avec un début et une fin programmée) de « je fais ce qui me plait dans l’ordre que je veux ».

Naturellement, cela amène à Faire la bonne chose le reste du temps. Pour les managers, c’est souvent éviter de privilégier la forme au fond et Anticiper : les urgences, les vraies, sont extrêmement rares si l’on anticipe la production des résultats attendus.

Et donc définir LA priorité pour pouvoir dire non si nécessaire aux sollicitations (pour la suite, voir 15 lignes plus haut).

green-ink This entry was posted in. Santé au travail, Sécurité au travail Je n’ai vraiment pas le temps … Pas maintenant ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*