Fabriquée à partir de fibre de verre, la housse M0 est utilisée pour protéger le matériel d’une source externe de chaleur.

Avec l’usage de cette protection, 3 intérêts majeurs sont constatés :

  • La diminution de la charge calorifique
  • La bonne tenue au feu
  • Gestion du risque incendie sur les chantiers

En plus de sa haute résistance à la chaleur, la membrane offre souplesse et ignifugation (classement feu A1, B1, C3, F1 et certification NF ISO 11612).

Le mieux c’est de vous montrer en action

Afin de respecter les mesures de sécurité de la centrale en démantèlement de Brennilis, le premier essai s’est déroulé en conditions réelles dans les locaux de leur partenaire, le SDIS29.

Placée à l’intérieur d’un container 20 pieds pendant 30 minutes, la housse de protection pour fût PEHD a dû supporter des conditions extrêmes de feu (jusqu’à 850°C enregistrés au plafond).

L’objectif en acquérant cet équipement, est de gagner du temps et d’éviter la propagation de poussière radioactive en cas d’incendie. En effet, ces fûts sont remplis d’EPI potentiellement contaminés nécessitant leur transport à chaque début et fin de chantier.

Avec cette housse résistante à plus de 600°C posée sur le dessus et conçue avec une collerette, le transport jusqu’à une armoire coupe-feu n’est plus obligatoire et sa manipulation devient inutile.

Nous remercions les pompiers du SDIS29 pour leur accueil et leur disponibilité. On peut vous assurer qu’on a pris quelques couleurs à côté de ce brasier !

Vous souhaitez plus d’informations sur le sujet et éviter toutes ses actions chronophages ? Notre équipe est à votre disposition pour en discuter.

Cette entrée a été publiée dans Actualités, General et étiqueté , , , , , , , , . Mettre en favori le permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*